10ème arrondissement À paris À table BRUNCH

Café Mareva : un brunch mitigé

Café Mareva

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien depuis la dernière balade ensoleillée que vous avez proposée Aurélie dans le récit de son week-end à Marseille. Aujourd’hui, on est de retour à Paris, back to basics : le brunch. Dans notre quête interminable de tester à peu près tous les brucnhs de la capitale, nous avons voulu tester la carte du Café Mareva. Accrochez vos serviettes, c’est parti !

Café quoi ?

Son nom ne me disait pas grand chose quand Auré m’en a parlé, je savais simplement qu’il était dans le 10ème arrondissement, près du canal Saint-Martin. Mais avec le retour des beaux jours et l’arrivée du printemps, j’avais déjà hâte. La promesse du lieu ? Du sans gluten et sans lactose, du healthy, des propositions vegans, mais aussi quelques morceaux de viandes pour les carnivores comme moi. Sur le papier, ça partait très bien. Le résultat ? On ne vous cachera pas notre petite déception. Et on vous explique pourquoi.

Café Mareva

cafe-mareva-2

Le lieu

Quand on arrive à hauteur du restaurant, dans la rue du Faubourg du Temple, la devanture ne paye pas de mine. Mais les petites tables à l’extérieur et le wall art qui donne des airs de Californie au café font leur petit effet, et invitent franchement à entrer à l’intérieur pour voir ce qui se cache dans ces petits murs.

Une fois entrés, c’est une belle surprise pour Auré et moi. L’intérieur est agréable, chaleureux, on repère déjà de nombreuses pâtisseries qui nous font envie au comptoir, mais malheureusement, le rez-de-chaussée est bondé. On nous invite donc monter au 1er étage du lieu, où une deuxième salle, plus petite, est également disponible.

C’est dommage, on aimait bien les tables et tabourets en bois, les murs en brique et les petits canapés cozy, mais bon, la salle du haut est peut-être tout aussi chaleureuse !

cafe-mareva-3

cafe-mareva-7

On emprunte donc tout au fond l’escalier qui nous emmène au 1er étage. Arrivés en haut, ouf ! Il y a de la place, on s’installe donc au fond de cette petite salle. Et là, on commence à comprendre qu’on aurait passé un moment bien plus agréable si on avait pu être installés dans la salle du bas.
La salle du 1er étage est assez petite, et aussi assez peu décorée : des murs blancs, avec quelques plantes et cadres (vides ?), des tables et chaises tout aussi blanches, et une ambiance vraiment bruyante pour nous, on avait vraiment du mal à s’entendre ! Sans parler du fait que cette salle est juste au-dessus de la cuisine, et qu’il y règne une chaleur presque étouffante. Pour résumer, on a une impression que ce premier étage n’est pas complètement fini, et que de petits détails en plus auraient été les bienvenus pour donner un peu plus d’âme au lieu !

cafe-mareva-6

La carte du Café Mareva

L’autre partie qui nous intéresse dans un brunch, c’est aussi ce qu’on va pouvoir se mettre sous la dent. Le Café Mareva propose une carte assez variée :

  • du sucré
  • du salé
  • des smoothie bowls
  • des pâtisseries
  • et des pancakes géants

Oui oui, moi aussi, quand j’ai lu « géant », je m’imaginais déjà trouver mon nouveau QG à pancakes. Mais la aussi, on fut quelque peu déçus avec Auré.

J’avais choisi le Pancake English Breakfast, et Auré a pris la gaufre avocat.

Pour ma part, le pancake a été un petit peu gâché par une pâte très épaisse, et vraiment « bourrative », très différente de ce dont je peux avoir l’habitude lorsque je prends des pancakes ! On s’est aussi partagé une gaufre au praliné maison, mais là encore, la pâte était très épaisse et la gaufre était dans son ensemble assez dure / croustillante… à savoir avant de la prendre !
Côté prix, c’est assez raisonnable, complètement dans la moyenne parisienne des brunchs à la carte : comptez un peu moins de 20€ pour une gaufre ou un pancake, une pâtisserie et une boisson !

La conclusion sur le goût ? On a trouvé que ce brunch manquait de saveurs, on peut faire quelque chose de simple et bon, mais il manquait définitivement un petit truc en plus pour qu’on revienne.

cafe-mareva-4

cafe-mareva-5

Le bilan

On garde un souvenir plutôt mitigé de ce brunch au Café Mareva : nos papilles ont été légèrement déçues par des plats très (trop ?) simples et pourtant très nourrissants, et le manque d’âme de la salle dans laquelle nous étions n’a pas aidé. Je pense qu’on aurait déjà certainement passé un meilleur moment si nous nous étions installés au rez-de-chaussée. Si vous y passez, n’hésitez donc pas à attendre un peu plus pour avoir une place en bas !

Et vous, vous avez eu une déception récemment sur un brunch dont vous aviez pourtant entendu du bien ?

 

Café Mareva
38 rue du Faubourg du Temple, Paris 10ème

Vous aimerez aussi...

2 Petits Mots

  • Reply
    Amélie
    5 mai 2018 at 16 h 00 min

    Ce n’est pas la première fois que j’entends des retours peu convaincants de ce lieu. C’est dommage car la situation près de République/Canal Saint Martin est idéale…

    • Reply
      Aurélie
      16 mai 2018 at 18 h 33 min

      Coucou Amélie,

      Oui et puis le concept est cool et les plats jolis, mais bon il ne faut pas en oublier que le goût est quand même très important quand on mange ^^

      Bisous,
      Aurélie

    Laisser un Petit Mot